Visionnaire, avant-gardiste et dotée d’un sens inné des affaires, partie de rien, elle saisira l’air du temps pour fonder une maison de couture à la gloire de l’élégance et de la modernité, et qui reste encore la plus ancienne en activité.

Aînée de onze enfants, Jeanne-Marie Lanvin naît le 1er janvier 1867 à Paris. Son père, Bernard-Constant Lanvin est employé de presse, sa mère Sophie Blanche Deshayes, est couturière.

Sa famille vit dans une grande pauvreté ; Jeanne commence à travailler à 13 ans comme garnisseuse dans une boutique de chapeaux, puis passe apprentie chez une modiste, et pour une autre chapellerie.

Chapeaux !

Travailleuse assidue, ses chapeaux remportent un vif succès. À 18 ans, elle ouvre sa première boutique, grâce à la générosité d’une cliente et aux crédits de quelques fournisseurs.

Quatre ans plus tard, elle commence à vendre ses propres collections , puis fonde à 22 ans sa maison : « Lanvin (Mademoiselle Jeanne) ».

En février 1896, elle épouse le comte Emilio di Pietro, dont elle se sépare sept ans plus tard. Ils auront une fille, Marie-Blanche en 1897.

Cette dernière devient l’égérie de la maison. Jeanne lui coud ses garde-robes et dessine des vêtements pour enfants, dont les commandes dépassent rapidement celles des chapeaux.

Face à cette forte demande, Jeanne crée en 1909 ses premières collections pour jeunes filles et femmes. Suit un département fourrures en 1913, qui offre également à ses clientes un service de garde des manteaux en été.

En 1921, Jeanne lance Lanvin Décoration dédié à l’art de vivre.

Ses meubles, tapis, rideaux, vitraux, et papiers peints de luxe sont réunis dans un pavillon conçu par l’architecte décorateur Armand-Albert Rateau.

Il faut se méfier de l’imagination. L’imagination doit d’abord servir à voir d’avance les défauts de ce qu’on imagine.

Deux ans plus tard, elle ouvre Lanvin Sport, avec des gardes-robes décontractées ainsi que des tenues de natation, d’équitation, de tennis et de sports d’hiver, pour une clientèle aisée, qui découvre les loisirs et les stations balnéaires.

Lanvin aux parfums

Pour conserver l’exclusivité de ses couleurs – notamment le bleu Lanvin, le rose Polignac et le vert Vélasquez – elle créé ses propres ateliers de teinture, à Nanterre en 1923, sans toutefois se déparer du noir, couleur qu’elle considère comme le « chic ultime » et qu’elle portera toute sa vie. En 1924, elle étoffe ses activités aux parfums, avec My Sin (1925).

Puis réitère l’expérience en 1927 avec Arpège, à l’occasion du 30ème anniversaire de Marie-Blanche.

Entretemps, elle commercialise une ligne de vêtements sur mesure pour hommes.

Pour gérer tout cet empire – 23 ateliers, près de 800 employés, de nombreuses succursales – elle fonde Jeanne Lanvin S.A.

Son logo, « La femme et l’enfant », représente une mère tendrement penchée sur sa fille, et célèbre son amour fusionnel avec sa fille.

En 1933, elle lance la toute première « eau mixte » pour femmes et hommes : L’eau de Lanvin.

Le 6 juillet 1946, elle meurt à 79 ans, laissant une maison de couture de renommée internationale.

Sa fille Marie-Blanche en devient la présidente, et continue de concevoir des collections jusqu’en 1950.

Après être passé dans plusieurs mains – Orcofi (1990), L’Oréal (1996) – le groupe est racheté par la femme d’affaires taïwanaise Shaw-Lan Wang en 2001, et redevient une maison indépendante.

BIOGRAPHIE

1er janvier 1867 : naissance de Jeanne-Marie Lanvin, à Paris.

1885 : premier magasin de chapeaux, rue du Faubourg-Saint-Honoré, à Paris.

1889 : première maison de couture : « Lanvin (Mademoiselle Jeanne) ».

1909 : première collection pour jeunes filles et femmes.

1921 : ouverture de Lanvin Décoration, dédié à l’art de vivre.

1924 : premiers parfums, puis Arpège (1927) et L’Eau de Lanvin (1933).

1926 : première ligne de vêtements pour hommes.

6 juillet 1946 : décès de Jeanne à Paris.

ANECDOTES

Bien que ne pratiquant plus la haute couture, Lanvin demeure la plus ancienne maison de confection toujours en activité.

À son apogée, elle a compté jusqu’à 1.200 employés, de nombreuses boutiques et plusieurs succursales dans le monde.